Veilleuses

Les “ veilleuses “ sont une autre famille de sculptures, qui évolue depuis 1997.
Le dépouillement de la verticalité en est l'objet principal, sorte de répertoire de “l'axis mundi”, décliné autour de la pierre et de l'acier.
La pierre  garde les traces de la matière brute et s'affine, se polie, pour viser la réduction essentielle de la ligne. Matériau  d'usage millénaire, elle passe ici le cap des technologies actuelles permettant d'en explorer les richesses tactiles. L'acier lui répond, en profilés standardisés : tubes carrés, IPN, tubes ronds.
Le façonnage manuel et la normalisation industrielle se rencontrent sur une sorte de passerelle enjambant et associant les âges.